Posteado por: regalato | septiembre 11, 2007

AYUDITAS – Traducción al francés

AYUDITAS une petite histoire

Auteur: Maria Cristina Galeano Cristinagaleano@netgate.com.uy https://regalato.wordpress.com/ 

Traduction de l’espagnol au français :Maria Eugenia Vasquez Posada lepointcentral@yahoo.fr

Correction du texte :Jacques Moreau jacques.moreau45@wanadoo.fr

Posté par : regalato | Septembre 5, 2007 

« Des petites aides »Une petite histoire 

Parmi les fenêtres, au même pas que ma canne, très découragée… je bougeais ma tête d’un côté à l’autre… Là, en définitive, il n’avait pas un cadeau qui pourrait refléter mon enthousiasme pour le mariage de ma petite fille Ana Maria.

Elle continuait en cogitant… bien que pour les fiancés tout leur était venu à merveille, car ils pouvaient se détendre du coût de la lune de miel… !

Est tellement froid donner de cadeau une enveloppe avec l’argent ! Oh, soudain je me suis étonnée et me suis arrêtée devant une armoire illuminée. Quelle variété d’appareils électroménagers ! Quelle sophistication ! Mon regard se promenait : couteau électrique, multiprocesseur, congélateur avec distributeur de l’eau glacée, une cuisine divisée en parties : les plaques d’un côté… ! et le four d’un autre ! J’ai constaté et je suis restée bouche bée.

 Ainsi, doucement, en ruminant incrédulité, je me suis disposée à continuer la marche.  “Quelle différence du temps par rapport à cette lointaine époque !” j’ai établi immédiatement la comparaison, plonger la tête dans le tunnel du temps. !

Surprenant !  Je n’avais pas besoin de la canne ; mes jeunes souvenirs me rendaient plus légère. Mon esprit voyageait, les battements de mon coeur joyeux l’accompagnaient  Dans un simple clignement des yeux, comme par enchantement, j’étais arrivée à ma période de nouvelle mariée… 

A mon époque, le linge se lavait à la main et la glace du congélateur devenait gelée blanche ! Bien sûr ! Couper se faisait seulement au couteau ; la meringue se battait à la fourchette et l’assaisonnement se faisait à la cuillère.  Le balai et la flanelle, étaient à jour et le polissage des marmites se réalisait au poignet et au chiffon… ! Ah ! Indispensable ! Le plaisir de bien manger commençait toujours par dresser la table avec la nappe et les serviettes de tissu accompagnées des fleurs sauvages qui ornaient son centre. 

Hier, sans aller très loin et presque à point de fêter cinquante années de mariés, mon époux m’a dit à l’heure du dîner :  

     Yolanda, quel délice ! Quelle jolie présentation de tout ! Comment est ce que tu fais pour élargir ton temps ?

     Alberto, maintenant tout est plus facile ! – j’en lui répondu avec un soupir de soulagement et un gracieux clignement.  J’ai de multiples «petites aides » à la maison. Sans aucun doute parmi touts les appareils électroménagers qui coopèrent avec moi, le premier prix le mérite le lave-linge… !

La pagaille de la boutique, petit à petit, me retournait au présent.  A peine mes yeux ouverts, ils se sont écrasés contre la figure d’une imprimante. Foudroyés ! J’ai réussi à résoudre le dilemme pour le cadeau de ma chère petite-fille :

 C’est ça dont j’ai besoin ! Une imprimante !… Et elle continuait en donnant forme à l’idée… Commanderai et imprimerai un cadeau pensé.  Quelque chose d’original, inoubliable, seulement pour elle… ! Ce sera une forme de le chuchoter de femme à femme. Je lui ferai avec des mots entrelacés comme des guirlandes de fleurs, quelque « petite aide » comme celles que ne s’achètent pas mais qui s’écoutent et toujours font du bien pour réussir une bonne vie  commune.  C’est très sage de transmettre avec amour la valeur de l’expérience !

 Anita, ma petite ! Encore je ne peux pas croire ! Déjà tu vas te marier ! C’était hier quand toute enfarinée, sans encore atteindre la table, tu m’aidais à préparer et décorer les petits biscuits.  J’ai te félicitais pour être si créative.  Tu te rappelles de ce qu’un jour tu m’as posé comme question ? « Mami, c’est quoi la créativité » ?

Moi, en te regardant du coin de l’œil, pendant que je surveillais la cuisson de la meringue italienne, avec une infinie tendresse t’observais. Tu étais encore si petite pour comprendre…        Aujourd’hui, ma chérie, je te le raconte le jour de ton mariage, enveloppé dans ce cadeau pensé, et sentir que ce jour là est arrivé…

        Tu sais ? Vivre ensemble et faire la cuisine, sont des choses souvent liées. Observe-toi ! Réfléchis ! Rappelle-toi :

 1. Avoir les ingrédients de la recette ne nous assure pas un bon résultat.  Sa qualité, c’est la clé du succès !

 Se marier n’assure pas non plus un bon résultat. Aimer avec générosité, c’est la clé du succès ! 

2. Faites beaucoup attention à la forme de mélanger les ingrédients : Ce n’est pas le même chose d’utiliser le poudre avant ou après.

 Il faut beaucoup d’attention à la manière d’aborder les différences ! Et chercher le moment adéquat pour le faire, bien sûr ! De cela dépendent les conséquences. 

3.  La température du four est très importante. Un petit biscuit avec le four froid ne peut pas pousser mais si le four est chaud le petit biscuit peut exploser !

Une ambiance d’harmonie dans le foyer est nécessaire. Cette ambiance fait que l’on veut rentrer ou préfèrer la rue…

Maintenant, Anita, avec mes yeux pleins de larmes, le moment est venu de répondre à ta question, la question que tu m’as posée quand tu étais une petite fille. La créativité est de pouvoir convertir en inoubliable un simple plat du riz avec du fromage. 

La créativité est de convertir en impérissables deux sourires…Les sourires d’aujourd’hui… juste ces deux sourires de l’instant dans lequel vous deux commencez un chemin ensemble ! 

Et ainsi ma chérie, pour toi, pour parfumer votre parcours, je défais le ruban de ces mots entrelacés comme des guirlandes de fleurs :

 Habillée de fête la routine… ! Mets de la musique au dîner… ! Jamais laissez la complicité d’un clin d’œil… ! Dansez à pieds nus quoique vous n’ayez pas vingt ans… !

Beaucoup de bonheur  vous deux !

Votre grand-mère, 

Yolanda   


Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s

Categorías

A %d blogueros les gusta esto: